La Nymphe

Publié le par Blonde and Peonies

Hello tout le monde j'espère que vous allez bien, aujourd'hui je vous propose de parler de ravissantes femmes de la mythologie gréco-romaine, les nymphes.

Dans la mythologie grecque et romaine, les nymphes sont des divinités subalternes, membres d’un large groupe d’esprits de sexe féminin associé à la nature. Leur nom vient du grec ancien númphē, signifiant généralement "jeune fille" et, selon les contextes, "jeune fille en âge d’être mariée", "fiancée" ou "vierge".

De fait, les nymphes personnifient les activités créatives et productives de la nature. Elles sont quelquefois liées à un lieu ou un élément particulier, et pouvaient faire l’objet d’un culte local. Elles accompagnent parfois d’autres divinités, dont elles forment le cortège. Les nymphes sont des divinités féminines de la nature, caractérisées par la jeunesse et la beauté. Elles peuplent la plupart des lieux : forêts et bois, vallées fertiles et bocages, sources et rivières, montagnes et grottes, etc.

Elles sont souvent associées à des divinités supérieures comme la chasseresse Artémis, le divin Apollon, le maître des mers Poséidon, la déesse de l’agriculture Déméter, le dieu de la vigne Dionysos.

La Nymphe

Ce sont de très belles jeunes femmes. Elles sont bienfaisantes et fertilisent la nature. Elles protègent les fiancés qui viennent plonger dans leur source, elles inspirent les humains, et peuvent les guérir de leurs maux. Les nymphes insouciantes chantent dans les lieux qu’elles occupent. Ces Nymphes sont l'objet de l'amour des dieux qui enfantent avec elles des héros et des rois et même les humains des générations primitives, ancêtres et fondateurs, ont obtenu leurs faveurs. De leur union avec les mortels sont nés les héros, les demi-dieux.

Dans la mythologie gréco-romaine, il sert à designer un ensemble de personnifications, qui, sous une forme gracieuse et animée, expriment la vie de la nature champêtre, les sources vives et jaillissantes, la végétation luxuriante des forêts, l'ombre fraîche des grottes, la verdure fleurie des prés. Ces personnifications sont des divinités d'ordre inférieur. L'imagination des Grecs se les représentait sous les traits de jeunes filles, d'une beauté ravissante, qui animent de leurs danses et de leurs chants les montagnes et les bois.

La Nymphe

Liens vers les sources : ICI.

Je vous remets le lien faire l'article sortie en 2020, il s'agissait du Yéti.

j'espère que cet article vous aura plu, n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire et à vous abonner à la newsletter, on se retrouve demain pour découvrir une nouvelle créature de légende.

La Nymphe

Publié dans Série Halloween

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L
Hello,
La nymphe, on peut dire qu'il a su susciter l'imagination des cinéastes.
Bised
Répondre