Le Satyre

Publié le par Blonde and Peonies

Hello tout le monde j'espère que vous allez bien, aujourd'hui je vous parle d'une créature mythologique, le Satyre. 

Le satyre (en grec ancien sáturos, en latin satyrus) est une créature de la mythologie grecque. Les satyres, associés aux féminines Ménades, forment le « cortège dionysiaque », qui accompagne le dieu Dionysos. Ils peuvent également accompagner les nymphes, qui sont des créatures féminines de la mythologie grecque antique.

On dit généralement qu’il est mi-homme mi-bouc, velu, avec le haut du corps comme celui d'un homme et les jambes semblables aux pattes d'une chèvre, sabots compris, il porte aussi des petites cornes, des oreilles pointues, de longs poils malodorant,  tandis que leur regard brille d'ironie et de lubricité. Ils hantent les lieux champêtres, batifole et pourchasse les nymphes en jouant de la flûte. On les appelle aussi des faunes ou parfois des chèvres pieds. Quand ils vieillissent, ils prennent le nom de silène. Ils sont les compagnons du Dieu Dionysos, les Satyre partagent avec lui leurs goût immodérés pour le vin. Au sortir d'une beuverie, ils deviennent franchement incontrôlables : agité, violent, grossier et lubrique.

Le Satyre

Ils participent à l'éducation du jeune dieu; ils l'accompagnent dans ses voyages; ils l'assistent dans ses expéditions amoureuses, par exemple lors de sa liaison avec Ariane; ils le suivent lorsqu'il revient en triomphe des profondeurs lointaines de l'Asie. Ils jouent un rôle considérable dans les vendanges; ils se plaisent à fouler les grappes cueillies. Ils s'enivrent souvent et parfois tombent de sommeil sur leur outre dégonflée. 

C'est comme compagnons de Dionysos qu'ils furent admis sur la scène athénienne. Leur importance fut surtout considérable dans l'art antique. A toutes les époques, les artistes aimèrent à les représenter, et l'évolution que subit leur type est particulièrement intéressante.

Par analogie avec le comportement lubrique et libidineux attribué au satyre, le terme « satyre » peut être employé dans le langage courant pour qualifier certains types de pervers sexuels : le mot désigne en particulier un homme obsédé par le sexe, ou qui se livre à des actes répréhensibles (exhibitionnisme, voyeurisme, agression sexuelle, etc.).

Le terme « satyriasis » désigne quant à lui l’hypersexualité qui peut apparaître chez l'homme, en miroir avec la nymphomanie chez la femme.

Lien vers les Sources : ICI.

Je vous remet le lien vers l'article sorti en 2020 à la même date, il s'agissait du Centaure.

J'espère que cet article vous aura plu, n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire et à vous abonner à la newsletter, on se retrouve demain pour découvrir une nouvelle créature mythologique. 

Le Satyre

Publié dans Série Halloween

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L
Coucou !
Cette créature est beaucoup plus connue que celles que tu as pu présenter. Il faut dire qu'on le retrouve beaucoup dans les films et livres fantasy.
Bisous
Répondre
A
Ca me fait penser au Monde de Narnia ton article :p En tout cas, je ne savais pas tout ça. bisous
Répondre
M
Coucou ! :)
Mais oui, qui ne connait cette créature ?
Même sans en connaitre réellement l'origine, nous en avons tous entendu parler.
Pour ma part, je l'ai étudié, comme beaucoup j'imagine lorsque j'étais à l'école...ce qui remonte à un certain temps il faut bien l'avouer ! ;)
Merci beaucoup pour cette revue en tout cas :)
Gros bisou et belle semaine :)
Nathalie
Répondre
L
Celui-ci, je le connais ^^
Il faut dire qu'il est partout. Du moins, le satyre est exploité facilement.
Je ne savais pas quelques détails de ton article, merci :D
Bises
Répondre
L
Hello,
C'est une créature qui bénéficie d'une certaine notoriété. Il a fait le bonheur de la littérature et de l'univers cinématographique.
Bisous
Répondre