Le Chupacabra

Publié le par Blonde and Peonies

Hello tout le monde j'espère que vous allez bien, aujourd'hui la créature légendaire que j'ai choisi de vous faire découvrir nous vient tout droit de l'Amérique Latine. Il s'agit du Chupacabra.

Chupacabra, (signifiant en espagnol "suceur de chèvres") est une créature fantastique qui aurait des yeux rouges, deux trous pour les narines, une bouche avec des crocs saillants vers le haut et vers le bas et serait sans poils. Elle possèderait deux marques arrondies à l'arrière de la croupe, de part et d'autre de la queue et ressemble selon certains amérindiens à une chauve-souris ou au prétendu extraterrestre de l'Affaire de Roswell. Le terme chupacabra est supposément inventé par une personnalité de la télévision portoricaine qui utilise ce nom comme une blague, mais le mot est également utilisé en 1990 dans le roman de Michael Crichton, Jurassic Park, qui paraît avant la légende.

Le Chupacabra fait partie de la culture populaire dans toute l'Amérique latine, notamment au Mexique et sur l'île de Porto Rico. L'animal se nourrirait en suçant le sang des animaux de ferme, comme les chèvres ou les vaches, en faisant des trous parfaitement circulaires dans le cou jusqu'au cervelet, tuant l'animal en ne provoquant aucune souffrance.

La légende du Chupacabra débute autour de 1992, lorsque des journaux portoricains commencent à rapporter la mort de plusieurs types d'animaux, comme des oiseaux, des chevaux et, comme l'indique le nom de la créature, des chèvres. À ce moment, le chupacabra est connu sous le nom de "El Vampiro de Moca" puisque les premières victimes sont trouvées dans la petite ville de Moca. Au tout début, les membres d'un culte satanique sont soupçonnés d'avoir commis ces tueries au hasard, mais ensuite, les tueries s'étendent autour de l'île, et plusieurs fermes rapportent la perte de vies animales. Les carcasses ont toutes une chose en commun : chaque animal trouvé a un trou dans le cou et s'est vidé d'une grande partie de son sang.

D'après les témoignages, la créature a été vue pour la première fois au début des années 1990.

Le Chupacabra

Après les morts d'animaux à Porto Rico, d'autres carcasses sont découvertes dans d'autres pays, comme en République dominicaine, en Argentine, en Bolivie, au Chili, en Colombie, au Salvador, au Panama, au Portugal, au Pérou, au Brésil, aux États-Unis et, surtout au Mexique. À Porto Rico et à Mexico, le chupacabra devient une légende urbaine. De nombreux témoignages en font part dans les États du Sud des États-Unis comme le Texas.

En octobre 2004, deux animaux qui ressemblaient beaucoup à la créature d'Elmendorf (Il s'agirait d'un chien nu mexicain dont l'apparence aurait été altérée par une maladie et/ou des affections congénitales ; pour d'autres, il s'agirait d'un croisement entre un loup et un coyote.) ont été observés dans la même région. Le premier était mort, et le second a été aperçu par une zoologiste locale qui avait été appelée pour identifier l'animal mort, pendant qu'elle se rendait à l'endroit où le premier fut trouvé. Les spécimens furent étudiés par des biologistes du Texas ; ils furent considérés comme appartenant au genre canin, d'une espèce indéterminée avec des problèmes de peau et des malformations faciales.

S'il existe des explications scientifiques expliquant que des animaux sucent le sang de chèvres ou d'autres animaux, le chupacabra reste une légende urbaine fortement enracinée au Mexique, générant parfois des réactions irrationnelles parfois qualifiées d'hystérie collective. Certains indigènes Sud-Américains croient en "l'homme-moustique", une créature mythique appartenant à leur folklore, antérieure aux apparitions des chupacabras modernes. L'homme-moustique suce le sang des animaux avec son long nez, comme un gros moustique.

L'animal, ou ce qui ressemble à un animal, a la taille d'un chien, une longue queue et la peau vaguement jaunâtre. Les témoignages abondent, d’un monstre à quatre pattes avec les crocs acérés, qui tue, suce le sang et parfois le lait du bétail aux États-Unis et en Amérique latine. Une hypothèse scientifique permettant d'expliquer le phénomène "Chupacabras" serait de l'imputer aux canidés victimes de forme aiguë de la gale. D'après des prélèvements faits sur une créature tuée au Texas, aucune trace de gale n'aurait été trouvé par les scientifiques.

Les premiers témoignages d’observation du chupacabra ont commencé à Porto Rico en 1995, où la créature a été décrite se tenir sur deux jambes avec des épines sur le dos. Elle a été repérée aussi ailleurs, en particulier au Mexique, où elle a été décrite comme un animal à quatre pattes, mais toujours sans poils et laid, très laid. Les gens ont commencé à prendre des photos,ce qui a révélé la vérité. “Les photos montrent clairement des coyotes ou des chiens atteint d’une forme grave de la gale sarcoptique”.

Les chupacabras sont donc des coyotes atteints d’une infection causée par ces acariens, appelés la gale sarcoptique.
Cette Infection chez les humains est habituellement d’intensité légère, provoquant des plaques sur la peau qui démangent. Au cours de notre évolution, nous avons acquis la capacité de combattre les infections causées par cet acarien, mais ce n’est pas le cas pour les chiens domestiques et d’autres animaux qui ont moins d’expérience avec les sarcoptes, rendant les infections par la gale beaucoup plus sévère. Mais les perspectives sont encore pires pour les espèces sauvages qui n’ont aucune expérience avec la maladie et elle tue souvent. L’aspect qui intéresse les scientifiques est que ce parasite humain s’est déplacé de l’homme vers d’autres animaux, ce qui est généralement l’inverse.

Les tunnels creusés par ces acariens dans la peau des animaux leur font perdre leurs poils et  provoquent une réponse immunitaire qui rend leur peau très épaisse et monstrueuse. Leurs visages se gonflent, et leurs canines deviennent plus importantes, ressemblant à des crocs. Affaiblis par l’infection, ils peuvent être plus enclins à attaquer le bétail, plutôt que leurs proies habituelles, comme les lapins.

L'inconscient collectif quant à lui suppose un lien entre la description des témoins et l'apparence de la créature dans le film "La Mutante" sortie peu avant.

Lien vers les sources : ICI

J'espère que cet article vous aura plu, n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire et à vous abonnez à la newsletter, à demain pour découvrir une nouvelle créature de légende. 

Le Chupacabra

Publié dans Série Halloween

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

les confidences de lizzie 16/10/2020 08:00

Je ne connaissais pas du tout!
Tu es une grande passionnée animée, j'aime ça!
Merci pour ce temps partagé car nous apprenons plein de choses.
Bises

Le petit monde de NatieAK 14/10/2020 20:20

Coucou
C'est bien la première fois que j'en entend parler !
Légende ou pas, ton article est vraiment très complet : on sent ta passion pour les créatures fantastiques au travers de tes articles.
Bises

Elodie Rose 14/10/2020 15:00

Hello ! Je n'avais jamais entendu parler de cette créature, merci de la découverte ! Je trouve ce genre d'histoires toujours fascinantes. Bisous