Jumanji

Publié le par Blonde and Peonies

Hello tout le monde j'espère que vous allez bien, aujourd'hui je vous parle d'un film que j'adore depuis que je suis toute petite, il s'agit de Jumanji avec le regretté Robin Williams et la jolie Kirsten Dunst. Il est sorti en 1995 (en 1996 en France), il s'agit d'un film américain.

Jumanji

Lors d'une partie de Jumanji, un jeu très ancien, le jeune Alan est propulsé sous les yeux de son amie d'enfance, Sarah, dans un étrange pays. Il ne pourra s'en échapper que lorsqu'un autre joueur reprendra la partie et le libèrera sur un coup de dés. Vingt-six ans plus tard, il retrouve le monde réel par le coup de dés de deux autres jeunes joueurs.

Allociné

Synopsis

1869. Deux jeunes garçons enterrent dans une forêt une malle contenant un mystérieux objet qui semble hanté. Le plus grand des deux espère qu'elle ne sera jamais découverte.

Brantford, 1969. Alan Parrish, jeune garçon âgé d’une dizaine d’années, mène une vie sans histoires auprès de ses parents. Carol, sa mère, est femme au foyer, et son père, Samuel, est un riche industriel ayant fait fortune dans la confection de chaussures, et qui entend bien léguer l’empire familial à son fils. Mais Alan est un garçon timide, peureux et lâche, ce qui en fait le véritable souffre-douleur de ses camarades, et en particulier de Billy Jessup, qui ne perd jamais une occasion de ridiculiser son rival. Après avoir été corrigé sévèrement par ce dernier et sa bande, Alan découvre par hasard sur un chantier qui jouxte l’usine de son père une ancienne malle contenant le jeu « Jumanji », qu’il décide de ramener chez lui. Le soir venu, après une nouvelle dispute avec son père, Alan s’apprête à faire une fugue lorsqu’il reçoit la visite de sa seule amie, Sarah Whittle. Les deux enfants décident alors de débuter une partie. Les règles, écrites sur le jeu, sont très simples :

« Jumanji, un jeu pour tous ceux qui espèrent laisser derrière eux leur univers.
Lancez les dés pour déplacer votre pion, un double donne le droit de rejouer.
Le premier qui arrive au bout a gagné
 »
.

On peut y lire également la phrase suivante :

« Aventurier méfiez-vous, ne commencez que si vous avez l’intention de finir.
Les effets saisissants de ce jeu ne cesseront que lorsque l'un des joueurs aura atteint Jumanji
et prononcé son nom
 »
.

Mais à peine ont-ils commencé que Alan, sous le regard terrifié de sa camarade, se retrouve aspiré dans le jeu, qui le retient captif dans une autre dimension, en attendant d’être libéré :« Dans la jungle tu attendras, un 5 ou un 8 te délivrera ». Prise de panique, Sarah s’enfuit, laissant la partie inachevée.

1995. Judy et Peter, deux orphelins, emménagent avec leur tante Nora dans l’ancien manoir Parrish, abandonné depuis des années. Tandis qu’ils explorent la demeure, les deux enfants sont intrigués par un son étrange : des roulements de tambour, bruit caractéristique du jeu lorsqu’il veut attirer un joueur potentiel, qui semblent provenir du grenier. Ils décident donc de s’y rendre, et ne tardent pas à mettre la main sur le « Jumanji », noyé sous une pile d’autres jeux de société. Judy décide de commencer à jouer, mais elle ignore qu’en réalité, la partie qui a été lancée 26 ans plus tôt par Alan et Sarah est toujours active. Ainsi, son frère et elle ne vont pas commencer une nouvelle partie, mais rejoindre celle en cours. Après plusieurs péripéties, Peter libère Alan, devenu adulte, en faisant un 5. Celui-ci exulte de reconnaissance et se réjouit de reprendre le cours de son existence, mais il ne tarde pas à déchanter lorsqu’il réalise que depuis son accident, 26 longues années se sont écoulées : l’entreprise commerciale de son père a fait faillite et la fabrique est tombée en ruines, la demeure familiale est resté inhabitée puis a changé de propriétaire, Judy lui apprend même qu’en raison de sa disparition inexpliquée, les autorités l’ont laissé pour mort, et, enfin, il constate par lui-même que ses parents sont décédés depuis déjà plusieurs années, après avoir tout mis en œuvre pour le retrouver.

Alan décide de reprendre le jeu avec Judy et Peter afin que tout redevienne normal, mais il se heurte vite à un problème de taille : le nombre de joueurs engagés est de 4, or… ils ne sont que 3 ! Alan comprend alors que le joueur manquant, ou plutôt la joueuse manquante, n’est autre que Sarah, qu’il n’a plus revue depuis le drame. Sans elle, impossible de terminer la partie engagée. Il se rend au domicile où elle logeait en 1969, accompagné par les deux enfants. Par chance, il s’avère que Sarah vit toujours là-bas, mais elle peine à croire que l’homme qui se trouve en face d’elle est bien son ami d’autrefois. Pour la convaincre, Alan lui remémore cette fameuse soirée où elle l’a vu disparaître dans le « Jumanji » avant de prendre la fuite. Après plusieurs tours, et un nombre ahurissant de péripéties qui vont mettre à sac toute la commune de Brantford, Alan réussit à amener son pion au centre du plateau de jeu et à achever la partie, ce qui a pour effet de le renvoyer en 1969, avec Sarah, au moment précis où ils venaient d’entamer leur partie. Mais ce retour dans le passé n’a pas affecté leur mémoire ; les deux camarades ont parfaitement conscience d’être revenu 26 ans en arrière, et d’être à nouveau des enfants. Alan décide de se débarrasser du jeu, qu’il jette dans la rivière après l’avoir soigneusement arrimé à de grosses briques. Soulagés, les deux amis peuvent enfin reprendre le cours normal de leur vie… et réécrire un nouveau futur…

J'ai toujours beaucoup aimé se film, je ne saurais expliquer pourquoi. Il dure 1h40 mais on ne les voit pas du tout passer. C'est un film qui allie comédie et aventure. J'ai vu qu'il était passé ce lundi, j'ai trouvé ça drôle sachant que mon article dessus allait sortir le mercredi suivant. 

J'espère que cela vous aura plu. À bientôt.

Jumanji
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article