Maupassant, Boule de Suif

Publié le par Blonde and Peonies

Hello tout le monde j'espère que vous allez bien, aujourd'hui je vous propose de parler de la nouvelle de Guy de Maupassant, Boule de Suif

Il s'agit d'une nouvelle paru en 1880, c'est une œuvre réaliste.

C'est un livre qui parle surtout de la guerre franco-prussienne et des conséquences sur la population, il parle également de la prostitution comme Nana de Zola sortie à la même période. Boule de Suif, une prostituée, apparaît bien plus respectable que les bourgeois, elle nous inspire la compassion. Maupassant dénonce la monstruosité des êtres humains, c'est très commun à cette époque, on peut le voir avec Zola, Balzac, Flaubert, à vrai dire avec de nombreux auteurs réalistes du XIXe siècles.

Maupassant, Boule de Suif

Pendant l'hiver, 1870, au cours de la guerre franco-prussienne, la ville de Rouen est envahie par les Prussiens. Pour fuir l'occupation, dix personnes prennent la diligence de Dieppe : un couple de commerçants, un couple de bourgeois, un couple de nobles, deux religieuses, un démocrate et enfin, une prostituée, la patriotique Élisabeth Rousset, surnommée « Boule de Suif ».

Le voyage s'annonce difficile : les voyageurs ont faim et seule la jeune femme a pensé à emporter des provisions, qu'elle partage généreusement. Les voyageurs font un arrêt la nuit dans une auberge à Tôtes, occupée par les Prussiens. Le lendemain, ils ne peuvent plus partir, l'officier prussien exerçant un chantage : Boule de Suif doit coucher avec lui s'ils veulent repartir, mais celle-ci refuse. Au début, tous sont choqués par le comportement du Prussien, mais les jours passant et l'ennui s'installant, ils font pression sur Boule de Suif qui finit par accepter.

Le lendemain, les voyageurs obtiennent donc de pouvoir repartir. Lors du déjeuner, tous à l'exception de Boule de Suif, ont pu faire le plein de provisions, mais aucun d'eux ne donnera ne serait-ce qu'un petit morceau de pain à la jeune femme. L'histoire se termine sur Boule de Suif en larmes, éperdue et désespérée.

C'est un livre simple à lire, on le donne d'ailleurs souvent à lire à la fin du collège, je crois que ma sœur l'a lu en 4e. Le portrait de la société dépeint par Maupassant est assez triste, mais se veut réaliste, c'est même plutôt le cas. C'est une lecture qui peut être adapté à tout le monde, bien que pas particulièrement joyeux.

J'ai apprécié le côté très réaliste de l'œuvre mais l'histoire en elle-même, un peu moins. Ce n'est pas une lecture plaisante qui permet de se détendre, la nouvelle a vraiment pour vocation de dénoncer, elle doit être lu pour la connaissance, la culture, mais ne fait pas partie des livres que j'aime relire. 

J'espère que cette revue vous aura plu, n'hésitez pas à me laisser un petit commentaire et à vous abonner à la newsletter, à bientôt.

Maupassant, Boule de Suif

Publié dans Cultures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L
Coucou !<br /> Je l'ai étudié au lycée, je t'avoue qu'il ne m'a pas marqué !<br /> Bisous
Répondre
B
Il n'a pas l'air d'avoir marque grand monde, des bisous :)
I
Je me souviens de l'avoir lu quand j'avais 18-19 ans, pour aider ma petite soeur à rédiger un devoir... mais je ne me souviens pas du tout de l'histoire alors ça ne m'avait clairement pas passionné! ;)<br /> <br /> Bisous
Répondre
B
Ce n'est pas le meilleur Maupassant d'après moi, des bisous :)