Cher harcèlement scolaire...

Publié le par Blonde and Peonies

Hello tout le monde j'espère que vous allez bien, aujourd'hui je reviens avec un article un peu spécial. En effet je vais vous parlez d'un sujet qui a déjà touché de nombreuses personnes (trop de personnes d'ailleurs). Je vais vous parlez du harcèlement scolaire. De MON harcèlement scolaire.

Longtemps banalisé, ignoré, ou passé sous silence, on entends vraiment parler du harcèlement scolaire que depuis quelques années. Pourtant c'est un mal aussi vieux que l'école et qui sévit depuis trop longtemps. Quoiqu'on en dise le harcèlement scolaire a toujours existé, aussi bien aujourd'hui que du temps de nos parents. Les enfants sont cruels et bons nombres de parents se voilent la face sur les agissements de leurs cher petites têtes blondes loin d'être aussi innocent qu'ils veulent nous le faire croire. Persuadé que leur petite progéniture «ne ferait jamais», «c'est pour rire ce ne sont que des jeux d'enfants ». Non ce n'est pas un jeu. Leurs victimes souffrent, se meurent et parfois meurent.

Pour moi ça à commencé dès le primaire. Cm1/Cm2 puis s'est prolongé et intensifié tout au long du collège.

Il faut savoir que j'ai fais toute ma scolarité (avant d'entrer à la fac) en école privée catholique. Je suis rentrée dans une école en toute petite section de maternelle, j'avais 2 ans en 1999, jusqu'à la fin de ma deuxième 3e, j'avais 15 ans en 2013. Je suis par la suite rentrée dans une autre école privée, elle aussi catholique, en 2013, j'ai fais mes 3 ans de lycée, j'ai eu mon bac littéraire à 18 ans en 2016.

Si mes années lycée, restent actuellement mes plus belles années et ce sont déroulées à merveille, on ne peut pas en dire autant de mes années collèges. Ce sont probablement les pires années de ma (courte) vie. 

Cher harcèlement scolaire...

Les premières brimades, remarques, et coups ont commencés au début du Cm1 et ont perduré jusqu'à la fin de ma première 3e. Il faut savoir que mon établissements de la maternelle au Cm2 ne propose qu'une classe par niveau. Mes camarades de primaire étaient les mêmes qu'en maternelle et au collège, il y avait trois classes par niveau, où se sont greffer en 6e d'autre enfants des écoles aux alentours, souhaitant intégrer une école privée. 

Les personnes qui m'ont harcelé en primaire étaient donc des enfants qui étaient avec moi depuis la maternelle. En Cm1 les premières insultes, les premiers coups. Combien de fois j'ai été mise à l'écart à la récré, par mes «copines», combien de fois elles m'ont fait des croches pieds dans le couloir, ou m'ont poussé parterre «pour rire». Je me souviens en Cm2 touts les matins pendants des semaines, une fille me mettait des claques quand j'arrivais. Un jour je lui ai rendu le coup et c'est moi qui ai été puni, et quand j'ai dis qu'elle me frappait tout les matins la maîtresse à dit qu'elle «ne pouvait pas savoir parce qu'elle n'avait jamais vu», c'était facile pour cette fille de faire croire ce qu'elle voulait à la maîtresse, tous les ans depuis le CP sa mère était la responsable des parents élèves.

En rentrant en 6e, j'ai cru que les choses changeraient. Ma classe de primaire avait été séparé en trois classes et d'autres enfants avaient intégré l'établissement. C'est là que le vrai calvaire à commencé.

Les insultes ont fusé, les remarques désagréables aussi «t'es grosse», «t'es moche», «t'as pas d'amis», «t'as pas de seins», «t'as de grosses fesses», «t'es mal habillée», «clocharde», «t'es dégueulasse», et j'en passe et des meilleurs. Contrairement à ce que l'on peut bien entendre, il n'y a pas que des gosses de riches dans les écoles privées, il y a aussi des enfants dont les parents se saignent tous les mois pour leurs offrir la meilleure éducation possible, car ils connaissent la dureté du monde du travail et que c'est un plus qui n'est pas négligeable. Et comme dans toutes les écoles il y a des enfants qui ont plus de moyen que d'autre et ça se voit. 

Tout est susceptible d'être une cause de harcèlement.

Je me souviendrai toujours en 4e je crois, je mettais beaucoup de pantalon noir, classique quand on a 13/14ans. Des filles de ma classe s'étaient persuadées entre elles que je portais toujours le même pantalons, tous les jours et que j'étais sale. Elles m'ont harcelées pendant des semaines pour que je ramène mes autres pantalons noirs dans mon sac, au collège, pour leurs prouver que je n'étais pas sale, que j'avais plusieurs pantalons noirs et que je ne mettais pas le même tous les jours, sans le laver. C'était tellement humiliant. Au début je refusais de le faire, c'était complètement débile. Mais j'ai fini par être obligé de le faire et de leurs montrer, car elles se moquaient tous les jours et elles commençaient à dire à qui voulait l'entendre que j'étais «une grosse dégueulasse ».

Évidemment ce n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan. Des événements comme ça je pourrais vous en racontez des tas, j'en ai à la pelle. Il y a aussi les petits incidents comme les croches pieds dans les couloirs, les petits mots envoyés en classe, les rumeurs.

Il y avait aussi cette autre fille qui me disait en permanence que j'étais grosse, et me faisait des remarques dès qu'elle me voyait manger, «c'est pas bon pour toi ça », «t'es pas assez grosse ?» «tu devrais arrêté de manger t'es grosse». Elle était plus grosse que moi. 55kg pour 1m65 à l'époque. Je n'étais pas grosse, et quand bien même je l'aurai été, ce n'est pas une raison pour humilié les gens comme ça. Résultat, 4e et mes deux 3e, je n'ai jamais rien mangé d'autre à la cantine que du pain, de l'eau et de la salade de fruit.

Quand j'ai redoublé ma 3e, les trois premiers mois ont été très difficile, mes amis étaient partis, et je n'arrivais pas à me faire de nouveaux amis, tout d'abord à cause de préjugés. J'étais gothique à cette époque, personne ne voulait être amis avec moi et j'étais toujours rejeté. Je mangeais seule à la cantine, je n'avais pas de voisin en classe. J'étais seule avec ma solitude. Heureusement j'ai fini par réussir à me faire des amis, et j'ai passé une plutôt bonne fin d'année. 

Je sais bien que pour certain, ce n'est rien et qu'ils ont vécu bien pire, mais il n'y a pas de petit ou de bon harcèlement. La majorité des personnes qui m'ont harcelé à l'école étaient des filles.

Cher harcèlement scolaire...

Aller au collège était une véritable torture et le lycée à été une véritable bouffée d'air frais. Je me suis reconstruite et je suis fière du chemin que j'ai parcourue.

Il n'y a pas de remède miracle au harcèlement scolaire à part un encadrement au sein de l'établissement qui permet de le repéré et de le combattre mais aussi et surtout une bonne éducation des enfants. Il faut que les parents aussi travaillent sur ça et évitent que leurs enfants ne se transforment en bourreaux pour d'autres. Il faut aussi que les enfants, les victimes sortent du silences sans avoir peur des représailles. Ce n'est pas facile d'en parler, les coupables ne sont que rarement puni et bien souvent, ils se vengent. Ces actes ne doivent pas rester impuni, le harcèlement scolaire tue, il tue des ados, des enfants, au mois d'août encore, un petit américain de 9 ans s'est suicidé... 9 ans, tout ça parce qu'il aimait le verni et assumait son homosexualité. Ou encore plus récemment, ce jeune garçon obligé de changer de lycée car il est harcelé. En cause ? Son homosexualité. Avec un corps enseignant qui n'a rien fait pour lui. Il n'y a pas d'âge, de classe ou de niveau pour être harceler, à l'Université c'est possible, en primaire, en maternelle, au lycée, au collège c'est possible.  

​​​​​​J'espère que cet article vous aura plu, je m'excuse pour la longueur, je ne pensais qu'il serait aussi long. N'hésitez à me laisser un commentaire, à témoigner ou à partager, à bientôt.

Cher harcèlement scolaire...

Publié dans Lifestyles et Sorties

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sarah R 01/02/2019 09:29

Coucou
C'est vraiment un fléau ces histoires de harcèlement scolaire. J'ai eu une courte passade au collège mais étant bien entourée c'est assez vite passé. Je n'imagine pas l'état dans lequek tu as dû être avec un harcèlement sisi long !
Le principal est que tu t'en sois relevée aujourd'hui
Belle route à toi pour la suite
Bises

Une Merveilleuse Blonde 03/02/2019 12:12

Cela n'a pas été facile tous les jours, mais aujourd'hui tous va mieux et c'est du passée. Des bisous :)

Vanity of our Lives 31/01/2019 12:48

Bravo pour ce témoignage ! J'ai moi-même vécu du harcèlement scolaire au collège mais je ne me suis jamais confiée sur le sujet. Bravo d'oser le faire !
Bonne journée
Astrid du blog Vanity of our Lives

Une Merveilleuse Blonde 03/02/2019 12:11

Je pense qu'il est important de parler de se fléau, malheureusement c'est une des rare solution pour l'éviter. Des bisous :)

Annafaitsonblog 31/01/2019 09:29

Ton article m'a beaucoup touché et ça me fait mal au coeur que tu ais pu vivre ça et que d'autres enfants vivent ça en ce moment. Pour ma part, je n'ai pas eu de soucis de harcèlement mais je pense que si mon enfance se faisait ces temps-ci, il est possible que j'y aurait eu droit. Je sais que le cousin de mon copain avait été victime de harcèlement au collège et ça s'est réglé une fois qu'il a déménagé. C'est vraiment terrible comme situation car j'ai l'impression que souvent, les enfants (ou même les plus grands) n'osent pas forcément en parler et gardent ça pour eux, alors que ce sont eux les victimes... Quand je pense qu'il y a des jeunes qui se suicident à cause de ça...

Une Merveilleuse Blonde 03/02/2019 12:09

Il est vrai que s'est difficile d'en parler, la preuve je ne le fais que 10 ans après. Il faut donner au enfants le courage de dénoncer ce qu'ils subissent en leur montrant qu'ils ne sont pas seul. Des bisous :)

L'Univers de Mel 30/01/2019 22:12

Coucou !
Ton article est tellement touchant mais ça fait mal de voir que de nombreux enfants peuvent être touchés... Pour ma part j'ai eu quelques mauvaises remarques mais globalement je ne peux pas parler de harcèlement...
Merci pour ce partage en tout cas, j'espère qu'il aidera des personnes !
Bises

Une Merveilleuse Blonde 03/02/2019 12:07

Je pense qu'il est important d'en parler pour avertir les gens, en tout cas merci pour ton commentaire. Des bisous :)

Ivydemment 29/01/2019 21:59

Merci pour ce bel article qui parle d'un mal tellement banal et horrible.
Pour ma part j'ai connu le harcèlement plus moral que physique mais étant la petite bouboule mes années collèges ont été un désastre.
Le lycée n'a pas été beaucoup mieux mais j'ai réussi à faire abstraction des insultes et remarques en restant dans mon coin avec mes amies.
Ce n'est que cette année que je prend réellement confiance en moi et que je m'épanouis. Alors merci de partager ton histoire car cela permet d'augmenter la visibilité de ces actes qui affectent et détruisent la vie de dizaines de jeunes.

Une Merveilleuse Blonde 30/01/2019 12:14

Oui, c'est terrible de voir à quel point c'est banalisé ! J'espère que ça va mieux pour toi aujourd'hui. Des bisous :)

Mady 29/01/2019 18:54

Coucou, malheureusement je connais bien ça... J'ai toujours été une enfant '' différente'' par rapport aux autres car trop de bons résultats en classe, trop sérieuse un peu ronde et un prénom qui attisait les moqueries.
Au lycée pareil je me faisais bouffer car trop gentille. On se servait de moi et après on me jetais.

Mais le pire a été en temps qu'adulte. D'abord quand j'étais en Master un prof qui avait le béguin pour moi (pour info c'était un vieux qui pourrait être mon père, pas du tout appreté et probablement vieux garçon, asocial et j'en passe) me harcelait depuis que je l'ai envoyé paître. Il me harcelait par mail, au téléphone etc .. Il m'attendait même en bas de chez moi pour me rabaisser à me dire que sans lui j'aurais jamais mes diplômes etc et d'ailleurs il m'a mis des bâtons dans les roues pour se venger.

Bref ensuite j'ai été harcelée par une collègue cinglée au boulot pendant 3 ans. Elle m'a tellement poussé à bout (nous étions assistante d'éducation et elle supportait pas que les élèves m'adoraient. Elle m'appelait '' la pute '' devant les élèves mais jamais devant moi, et racontait n'importe quoi aux collègues pour qu'ils me détestent) bref je suis tombée gravement malade suite à ça j'ai eu la maladie de mesnieres. J'ai changé de boulot je suis devenue prof dans un IME et cette fois je me suis fait harceler pendant 2 ans par mon chef de service. Je vais pas rentrer dans les détails mais voilà j'ai arreté et pour la première fois je bosse enfin dans un endroit où tout se passe bien niveau collègues. C'est qu'un remplacement donc j'arrête en mai mais ça fait du bien d'être respectée et considérée.

Voilà désolée pour mon pavé. Bisous

Une Merveilleuse Blonde 30/01/2019 12:13

C'est vraiment terrible ce qu'il t'ai arrivé, j'espère que tu vas mieux, ce n'est pas toujours facile de se défendre fasse à ces gens même une fois adulte. Et le comportement de ta collègue était vraiment honteux, surtout devant des élèves, c'est absolument pas un comportement à montrer ! Des bisous :)

Elo' 29/01/2019 16:31

Hello ! J'ai eu de la "chance" d'échapper à ce harcèlement scolaire, même si certains m'en ont fait baver en étant en primaire (j'ai aussi connu les insultes de grosse vache, baleine bleue, ...) mais ça s'arrêtait assez vite et ça ne m'a jamais suivi. Mais il faut en parler, et essayer de faire parler nos ados parce que ça arrive si vite... J'espère que tout va bien maintenant. Bisous

Une Merveilleuse Blonde 30/01/2019 12:09

Oui aujourd'hui tout va bien, mais il est vrai qu'il faut prévenir et préparer les enfants dès le plus jeune âge car malheureusement les choses arrivent vite. Des bisous :)

AnaBerno 29/01/2019 16:23

Je finis par me demander vraiment : qui n'a pas été harcelé à l'école ? C'est triste, mais le collège surtout est une période terrible. On a tous entendu (te parfois dit oui la pression des autres) des choses horrible. C'est important d'en parler car ça laisse des traces même dans la vie d'adulte. On n'oublie pas ce genre de choses. Jamais ! Bravo pour ton article important !

Une Merveilleuse Blonde 30/01/2019 12:07

J'ai aussi l'impression que beaucoup de gens ont été harcelés et que les gens commence tous juste à réussir à en parler, car oui ça laisse des trace et ce n'est pas toujours facile de vivre avec. Merci, des bisous :)

Margot 28/01/2019 21:26

Coucou!
L'harcèlement scolaire existe depuis tellement longtemps et les gens s'y interessent que maintenant alors beaucoup d'enfants et ados auraient pu être sauvés ????
Je me retrouve beaucoup dans ton article qui est très touchant. J étais victime des mêmes agressions verbales et humiliations dont la plus grosse partie venait de mon propre frère jumeau.
En tout cas j'espère qu'aujourd'hui tu es en paix avec toi et que tu es heureuse ???? même si cette evenement reste au plus profond de nous même ????
Moi c'est mon chéri qui m'a permise de me voir comme j'étais vraiment ????
Bisous!

Une Merveilleuse Blonde 30/01/2019 12:04

Oui, énormément d'enfants aurait pu être sauvé si on leurs avait donné le courage de parler et surtout si on les avait cru. C'est horrible, surtout venant de quelqu'un d'aussi proche, j'espère que ça va mieux aujourd'hui ? Des bisous :)

Serena 28/01/2019 18:38

Coucou,
Oh je suis tellement désolée pour toi ! J'ai moi aussi été victime de harcèlement scolaire et j'en avais parlé sur le blog d'ailleurs. C'est horrible et personne ne devrait vivre ça et ce quelque soit le harcèlement vécu. Parce que ça traumatise et ça marque à vie en fait...
Au collège et jusqu'en seconde c'était l'angoisse pour moi... Après, j'ai changé de lycée. Et c'est à la fac que j'ai commencé à me reconstruire car mine de rien ça m'avait rendue très renfermée tout ça.
Bref, je t'envoie plein de bisous et de courage et MP si besoin surtout !

Une Merveilleuse Blonde 30/01/2019 12:01

Oui en effet ça laisse des séquelles, même aujourd'hui presque 10 ans après. Je suis contente que tu te sente mieux aujourd'hui, se reconstruire n'est pas toujours facile, mais pour avancé dans la vie il le faut. Des bisous :)

Melily 28/01/2019 17:45

Je n'ai pas vecu ca heureusement mais je trouve ca tellement triste, et je'oense aussi qu'il est bin d'en parler. Il y a tellelent de drame a cause de ca
bisous

Une Merveilleuse Blonde 30/01/2019 11:57

C'est toujours difficile d'en parler, même plusieurs années après. Mais c'est primordial pour éviter que ça en pire et permettre au enfants harcelé aujourd'hui de leurs donné le courage de parler.

Cathie @mamanassmatethobbies 28/01/2019 15:58

Coucou!
Je n'ai pas pas connu ça personnellement pendant mon adolescence, mais au jour d'aujourd'hui je fais attention à mes enfants, en primaire et collège, mais dès la maternelle on voit que c'est presque une banalité enfaite.... Un élève trop sage, trop bon élève et voilà... mis de côté, pas de copain/copine, et embêté par les autres... C'est pour moi déjà une forme de harcèlement... et très très jeune...
Une série parle de ça justement sur Netflix, pour les ados: 13 REASONS WHY et si vous en avez, c'est pas mal... Ça montre que même des petits détails insignifiant pour l'un peut avoir une énorme importance pour un autre....
Bises

Une Merveilleuse Blonde 30/01/2019 11:55

Oui, il y a malheureusement toujours des raisons absurde que les gens trouve pour harcelé les autres et il n'y a pas d'âges, et c'est triste. J'ai vu la saison 1 que j'ai beaucoup aimé, la 2e un peu moins, mais oui elle aborde plutôt bien les choses. Des bisous :)

Le boudoir d'Amandine 28/01/2019 15:21

Coucou !
Je me retrouve tellement dans ton article... Un école primaire mes "copines" m'en faisaient voir de toutes les couleurs et s'acharnaient sur moi. J'ai cru que le collège serait mieux car le collège regroupait différentes classes de primaires. Erreur, la 6eme et la 5eme se sont bien passées mais la 4eme et la 3eme ont été un désastre... Je n'avais aucun ami dans ma classe, tout le monde se moquait de moi bref, les pires années de ma vie. Quand je suis arrivée au lycée, la 2nd a été la catastrophe mais j'ai redoublé et c'est là que mes plus belles années sont arrivées. J'ai trouvé des personnes géniales, qui sont devenues mes amies et j'ai pu profiter...
Bisous

Une Merveilleuse Blonde 30/01/2019 11:52

Je suis contente que tu ai pu profité de la fin de tes années lycée, bien qu'il soit toujours un peu difficile d'oublier le passé, il faut avancé avec les bonnes personnes. Des bisous :)

Le petit monde de NatieAK 28/01/2019 13:11

Hello
Le harcèlement scolaire est malheureusement quelque chose encore d'actualité et à présent ils continent même à être harcelé à la maison avec les réseaux sociaux. Ma fille en avait été victime mais avec un "prof" remplaçant ( il n'avait pas de statue de prof, mais vu la pénurie, l'éducation nationale prend n'importe quoi...). Devant ses mots déplacés sur le carnet de correspondance de ma fille nous avions pris rendez-vous avec le proviseur qui a su être à notre écoute et après enquête compris la gravité des faits. Bref, tout ça pour dire, que le harcèlement scolaire est un véritable fléau .
Bises

Une Merveilleuse Blonde 30/01/2019 11:50

Par un prof ? Mais c'est horrible ! Si même le personnel scolaire s'y met j'ai bien peur que les choses ne s'arrange pas pour les enfants harcelés. En tout cas je vous souhaite beaucoup de courage à toi et ta fille. Des bisous :)

Citad-In 10/10/2018 19:07

C'est très courageux de nous livrer ces morceaux de ta vie. J'ai vécu l'enfer au collège, en 4ème. Mon redoublement, à la demande de mes parents m'a été des plus salutaires...

Wonderful Blond Girl 10/10/2018 22:48

J'ai longtemps hésité à publier cet article, mais je me suis dis que presque 10 ans après, il était temps de commencer à tourner cette page...