La migraine, un mal bien souvent incompris

Publié le par Blonde and Peonies

Hello tout le monde j'espère que vous allez bien, aujourd'hui je vous parle d'un sujet qui me tient très à cœur. Je crois qu'en deux ans et demi, je n'en ai jamais réellement parler ici, mais je me suis dis qu'il en était peut-être temps de vous faire part du mal dont je souffre depuis des années : les migraines.

Bien souvent lorsque l'on parle de migraine, nous ne sommes pas pris au sérieux (nous migraineux), les gens pensent aisément que c'est un simple mal de crâne et que l'on en rajoute. Mais non, la douleur d'une migraine est loin de la douleur d'un mal de tête classique.

La migraine, un mal bien souvent incompris

Chaque personnes migraineuses est différentes, c'est pourquoi je vais vous racontez uniquement ce qu'il se passe pour mon cas. Mes migraines sont causées par la dilatation des vaisseaux sanguins de mon cerveau, c'est l'afflux de sang qui est douloureux. 

Il faut savoir que je suis quelqu'un de très dur à la douleur, je la supporte très bien. À tel point que quand j'ai eu l'appendicite (qui est quelque chose de très douloureux) j'ai mis quatre jours avant de me plaindre d'avoir un peu mal au ventre. Arrivée au urgence, ils n'ont pas compris pourquoi je ne me tordais pas de douleur et que je n'évaluais ma douleur qu'à quatre sur l'échelle de la douleur, alors que je faisais bien une appendicite. J'ai préféré la douleur de mes dents de sagesses qui poussent à celle d'une migraine. Je préfère avoir une entorse qu'une migraine.

Je suis migraineuse depuis que j'ai 5 ans, cela fera bientôt 16 ans que je souffre de migraine au quotidien, entre une à trois fois par semaine. Oui, c'est énorme. J'ai eu de nombreux traitements tout d'abord de paracétamol quand j'étais petite, puis d'anti-douleur (ibuprofène, tramadol) parce que j'étais trop maigre pour avoir un véritable traitement. Aujourd'hui que j'ai un poids normal, je prends au début de la crise un médicament composé d'un Triptan et dans le pire des cas de l'acupan. Maintenant le doliprane (ou paracétamol) n'a plus aucun effet sur mes crises migraineuses, trop puissante pour le médicament et aussi car mon organisme s'est habitué à la molécule. Avant d'être diagnostiquée migraineuse, les médecins ont pensé que je souffrais d'hypertension intracrânienne, quelque chose de bien pire. À la suite d'un simple IRM quand j'avais 5 ans j'ai été diagnostiqué migraineuse, comme l'ont été ma mère et ma grand-mère et mon arrière grand-mère. La migraine est une maladie héréditaire, par chance mes sœurs ne le sont pas. Mais plus tard quand j'aurai des enfants, ils risques de l'être.

La migraine, un mal bien souvent incompris

Ma douleur se situe à l'avant de ma tête toujours à droite et sur mon œil droit (comme la photo ci-dessus). Je fais des migraines avec aura. Autrement dit avant que la douleur ne s'installe, j'ai des petits signe qui m'indique que je vais avoir une migraine. C'est à ce moment là que je dois prendre mon médicament. Je l'ai toujours sur moi car une crise peut survenir à n'importe quel moment. Je ressens de petits picotements près de mon œil droit, œil où j'aurai mal et mon champs de vision se rétrécie énormément, ma vision périphérique disparaît quasiment totalement. J'ai également beaucoup de mal à me concentrer, mais aussi à parler, en effet je fais beaucoup de lapsus et je me met à bégayer.

Ensuite la douleur s'installe à l'endroit que je vous ai cité précédemment, je ne supporte alors plus le bruit, la lumière et les odeurs, après je perds temporairement la vue de mon oeil droit. Viennent alors les nausées et les vomissements causés par la douleur insoutenable, les vertiges, les bouffer de chaleurs et sueurs froides et dans le pire des cas les évanouissements (c'est arrivé plusieurs fois).

J'ai souvent l'impression que ça ne s'en ira jamais, comme une envie de me taper la tête violemment contre le mur. Mes crises peuvent durée de 2h à 150h (soit cinq jours). Je ne peux rien faire d'autre que prendre mon traitement et rester allongée dans le noir, dans un silence totale de préférence au frais.

Si la crise est déjà très impressionnante quand on est habité, ça l'est aussi pour notre entourage, qui nous voit nous tordre de douleur tout en étant impuissant.  

C'est un véritable handicap au quotidien, on rate les cours, le travail etc... J'ai bien failli rater mon bac à cause de cela. Le stress est un des déclencheurs de la migraine, et l'année de terminal est stressante, j'ai raté énormément de cours et en réalité travaillée mon bac dans des annales. Néanmoins je l'ai obtenu.

Il y a de nombreux déclencheurs différents. La fatigue, le stress, le sommeil irrégulier, les écrans, la contrariété, la lumière, le bruit, les odeurs, certains aliments et parfois sans raison.

Il existe maintenant des applications de suivi de migraine comme celui-ci dessous on été créé pour permettre d'enregistrer ses migraines, ses déclencheurs...

La migraine, un mal bien souvent incompris

Depuis 2 mois j'utilise Migraine Buddy qui enregistre mon sommeil et tout un tas de déclencheurs, de soulagements etc... (voir les photo ci-dessus et ci-dessous).

Elle me permet de mieux comprendre d'où viennent mes crises, quand, où, comment. Elle m'a été recommandé via Doctolib, donc par mon médecin pour pouvoir un vrai suivi et pouvoir le simplifier, comprendre ce qui me soulage ou pas. Les informations sont très simples et très claires. Alors non ça n'a rien révolutionné, et j'ai toujours autant de migraine mais ça m'a permis d'apprendre et de comprendre beaucoup de chose.

On peut y entrer le type de migraine, quand elle a commencé et s'est terminée, l'intensité de la douleur, la localisation de la douleur, les médicaments pris, les méthodes de soulagement et leurs efficacités, les symptômes, les aura, les activités qu'on ne pouvait plus effectuer, l'emplacement où la crise à commencé (à la maison, au travail), les probables déclencheurs.

Il enregistre nos heures de sommeil également. 

La migraine, un mal bien souvent incompris

J'espère qu'un jour, un véritable traitement sera trouvé en attendant j'espère aussi que mes migraines réduiront. 

J'espère que cet article vous aura plu, n'hésitez pas à me donner vôtre avis en commentaire, à me raconté ou me conseiller si vous êtes vous aussi migraineuse, à bientôt.

La migraine, un mal bien souvent incompris

Publié dans Lifestyles et Sorties

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Helllodarliing 08/02/2019 07:53

Coucou
Je te comprend , ma meilleur amie fais des migraines chronique depuis 5 ans et rien ne la soulage :/
Je lui enverrais ton article
Bisous

Une Merveilleuse Blonde 09/02/2019 10:35

J'espère que ça pourra l'aider, des bisous :)

Sarah Ruon 06/02/2019 23:12

Coucou,
Comme je te comprends... Je suis également migraineuse depuis quelques années. Ça a véritablement commencé lors d'une relation très très très houleuse avec un ex. J'étais en permanence sous stress en fait. Puis ça s'est calmé un peu après cette histoire (en terme de fréquence des crises) puis ça a repris de plus belle lors du jugement pour la garde de notre enfant.
Tout s'est accentué ... La fréquence des crises, l'intensité, svt associées à des auras (qui arrivent après la douleurs la douleur chez moi)... C'était invivable je loupais pas mal le boulot et des collègues étaient franchement pas cool, ne me prenant pas au sérieux alors qu'avec une fièvre et une toux de ouf j'étais toujours au boulot.
Et puis le problème en pleine crise c'est qu'il est impossible de se conduire chez le médecin (30min de route) donc pas d'arrêt maladie ! J'ai parfois loupé 2 jours d'affilé pour cette raison. Ma plus longue crise a duré quasi 3 jours pour moi.
Et puis ces derniers mois ça s'est calmé. Je me sens de manière générale plus apaisée. J'en ai encore mais moins souvent et je les gère beaucoup mieux depuis que je suis sous Zomigoro un Triptan également J'espère ne pas retourner dans cette sale période car c'était vraiment l'horreur comme tu le décris si bien ici.
Bon courage à toi
Bonne soirée
Bises

Une Merveilleuse Blonde 09/02/2019 10:32

Le stress c'est vraiment fatal quand on est migraineux. Personnellement, je suis sous almotriptant, c'est plutôt efficace mais il faut le prendre au bon moment. Bon courage, des bisous :)

L'Univers de Mel 06/02/2019 22:35

Coucou !
Je suis totalement d'accord avec toi, la migraine est vraiment quelque chose d'incompris ! il m'arrive d'en avoir, surtout juste avant les règles et le seul moyen de la soulager est de me reposer et de dormir mais elles ne sont certainement pas au niveau des tiennes... Courage !
Bises

Une Merveilleuse Blonde 09/02/2019 10:23

C'est terrible que ce soit aussi incompris, c'est pourtant une véritable maladie. Oui dormir ça fait vraiment parti des choses les plus efficace pour que ça passe, Des bisous :)

Le boudoir d'Amandine 06/02/2019 19:23

Coucou !
J'ai moi aussi des migraines ! Le paracétamol ne fonctionne plus mais j'arrive à la faire passer avec de l'ibuprofène (si je le prends à temps). Généralement mes migraines durent une journée complète mais ça m'est déjà arrivée de me la trimballer pendant deux trois jours. J'ai juste envie d'être dans le noir, dans mon lit. Ça me fait une barre au-dessus des yeux intenables.
Bon courage en tout cas !

Une Merveilleuse Blonde 09/02/2019 10:21

Je comprends, c'est tellement désagréable cette sensation au dessus de l’œil, bon courage à toi aussi, des bisous :)

Margot 06/02/2019 14:51

Coucou
C'est compliqué de vivre avec les migraines au quotidien.. j'ai egalement des crises de migraines, ça vient de ma mère et l'endroit des douleurs sont aléatoires mais tout comme toi quand j'ai mal j'ai envie de m'exploser la tête contre un mur. J'entends fortement mon coeur battre dans ma tête
Je te souhaite bon courage en tout cas ????

Serena 06/02/2019 13:38

Coucou,
Oh je suis tellement désolée d'apprendre ça ! J'ai des migraines mais rarement et la plupart du temps pendant mes règles. Et par chance, ça passe avec un anti-inflammatoires, ça me soulage énormément la tête c'est vraiment bluffant. J'espère aussi qu'un jour on trouvera des traitements pour tous les migraineux car ce doit être l'enfer parfois !
Plein de courage à toi !

Une Merveilleuse Blonde 09/02/2019 10:19

Merci, j'espère aussi qu'un jour il existera un traitement. En attendant je prends sur moi, des bisous :)